naar top
Menu
Logo Print

UNE DISTINCTION ENTRE GALVANISATION ESTHETIQUE ET FONCTIONNELLE EN 2018

Un nouveau systeme de classification entraine plus de clarte et de dialogue

Malgré la durabilité et l'efficacité de la galvanisation à chaud, il existe parfois un fossé entre les attentes du client et les résultats obtenus. Pour y remédier, InfoZinc Benelux a lancé un système de classification pour le galvanisation. Grâce à une classe E et une classe F, le souhait du client est communiqué plus clairement au galvanisateur. “Les deux parties sont donc satisfaites du résultat final", déclare Bruno Dursin, directeur général d'InfoZinc Benelux, qui explique le nouveau système de classification et la campagne ABSOLUMENT ZINC.

LA SECURITE AVANT TOUT

Pourquoi la galvanisation à chaud est-elle aussi clairement associée à la sécurité?

Bruno Dursin: “Il y a plusieurs raisons à cela. La première raison est la durabilité des matériaux galvanisés à chaud. L'acier galvanisé bénéficie d'une protection à vie et ne nécessite aucun frais d'entretien. Cela nous amène directement à la deuxième raison. Alors que l'acier peint perd sa peinture au fil du temps, le zinc offre la garantie qu'il ne nécessitera aucun entretien les trente à quarante premières années. Autrement dit le coût du cycle de vie est réduit à zéro. Ensuite, l'acier galvanisé est un produit honnête. Lorsqu'il sort du bain de zinc, on voit immédiatement s'il a été bien traité ou non. S'il reste des zones non galvanisées après l'opération, le galvanisateur peut agir immédiatement. 'You see what you get and you get what you see'. Enfin, la galvanisation à chaud est utilisée depuis très longtemps si bien qu'il s'agit d'une technique quia fait ses preuves. Comme elle s'effectue dela même manière depuis des années - à quelques innovations près -, les galvanisateurs maîtrisent le processus dans les moindres détails. La qualité peut donc toujours être garantie et ça aussi, c'est une sécurité."

Malgré le lien entre la fiabilité et la galvanisation à chaud, InfoZinc a décidé qu'il était nécessaire de repositionner la galvanisation à chaud. Pourquoi?

“Il y a quelque temps, nous avons demandé à InfoZinc Benelux (qui représente 90% de tous les galvanisateurs au Benelux) vers quoi nous voulions aller avec le secteur et sur quoi nous allions nous focaliser dans les années à venir. Pour répondre à ces questions, nous avons consulté différents groupes-cible et plusieurs parties prenantes associées à notre secteur. Nous avons demandé à plusieurs parties concernées d'effectuer un 'intuitive response test' et nous avons ainsi capté de nombreux avis instinctifs sur la galvanisation à chaud. Nous avons complété ces données avec des informations issues de diverses tables rondes. Comme nous avions déjà traité plusieurs valeurs dans les tests, nous sommes arrivés à plusieurs constatations. Par exemple, le paramètre 'sécurité' était fortement associé à la galvanisation à chaud. Ce qui n'est pas étonnant puisque nous sommes confrontés à des missions liées à la construction avec des échéances serrées et des menaces en cas de livraison tardive. La réduction des risques est donc très importante, ce qui explique la quête de sécurité. Mais nous avons aussi appris que les attentes liées à la galvanisation à chaud ne correspondent pas toujours au résultat obtenu après le processus de galvanisation."

L'aspect sécurité en a-t-il été partiellement affecté?

“Les attentes d'un architecte qui recommande la galvanisation à chaud ne correspondent pas toujours au résultat final. Simplement parce que le client n'entre pas en contact direct avec le galvanisateur, qui, par conséquent, ne sait pas du tout si son produit fini servira pour une application industrielle ou un immeuble d'appartements de luxe.

La norme EN ISO1461 décrit uniquement les exigences fonctionnelles imposées à l'action anticorrosion de la couche de zinc et fixe les exigences constructives. Autrement dit, elle ne comprend aucune condition esthétique pour la galvanisation à chaud. Toutefois, cette norme mentionne que celui qui attache de l'importance à l'esthétique peut prendre contact avec le galvanisateur. Mais comme les clients, ingénieurs, architectes etc. ne connaissent pas suffisamment la norme existante, ils ne sont pas au courant. Et bien sûr, cela peut entraîner des frustrations."

FAVORISER LE DIALOGUE

Mais ces frustrations peuvent être éliminées en stimulant le contact entre les clients et les galvanisateurs?

“En effet. Pour résoudre le problème de décalage entre les attentes et le résultat final, InfoZinc souhaite optimiser le dialogue entre les deux parties. On obtient ainsi un résultat final où les deux parties savent d'avance à quoi s'attendre. Concrètement, nous avons conçu à cet effet un système de classification qui établit une distinction entre:

  • classe F: 'Galvanisation fonctionnelle' et
  • classe E: 'Galvanisation esthétique'.

Bien sûr, à côté de ça, il y a toujours la possibilité d'options spécifiques au client. Si vous vous demandez en tant qu'architecte de quelle classe vous avez besoin pour réaliser votre projet, contactez le galvanisateur. Cela ouvrira automatiquement le dialogue."

Qu'est-ce qui distingue la classe F et la classe E?

“La galvanisation fonctionnelle s'effectue conformément à la norme ISO 1461 et aux exigences constructives reprises dans la norme EN 14713-1 et 2. Avec la galvanisation fonctionnelle, les restes de flux, les picots pouvant causer des blessures et les zones non revêtues sont inacceptables. En revanche, on accepte la rouille blanche, les épaississements, les zones plus foncées etc. La classe E comprend encore plusieurs extra esthétiques. Ainsi, la construction galvanisée est débarrassée de picots, de restes de cendres de zinc et d'irrégularités et on prévoit un stockage au sec pour lutter contre la rouille blanche. Avec la classe E, les zones non revêtues sont traitées de manière esthétique et plusieurs traitements supplémentaires assurent un résultat final plus lisse. S'il souhaite encore plus de choses spécifiques, le client peut demander au galvanisateur une approche sur mesure."

ELARGIR LE SECTEUR

Quels sont les efforts et les investissementsque les galvanisateurs doivent fournir pour répondre à la nouvelle classification?

“Beaucoup de galvanisateurs peuvent déjà répondre à la majorité des exigences de la classe E. La grosse difficulté - et aussi le plus gros investissement - consiste à prévoir suffisamment de place pour le stockage au sec. Tous les galvanisateurs n'ont pas suffisamment de place pour stocker leurs produits galvanisés au sec. Par conséquent, ces derniers sont souvent stockés à l'extérieur, ce qui peut entraîner une rouille blanche. Certains galvanisateurs proposent déjà une classe E, d'autres sont en train d'investir pour pouvoir proposer les deux classes à partir du premier janvier 2018. Et même si cela demande pas mal d'efforts pour certains, tous les galvanisateurs ont réagi de manière positive à cette initiative. La classification a intensifié l'esprit collectif des membres. C'est logique quand on sait que le secteur est présenté sous un jour plus positifsi chaque client reçoit le produit qu'il attendait. Il y aura toujours une saine concurrence mais les galvanisateurs voient l'importance d'une action sectorielle pour élargir le secteur et avoir une plus grande portée. Il n'y a comme ça qu'on peut approcher ou conquérir de nouveaux marchés."

Comment la nouvelle classification a-t-elle été présentée aux galvanisateurs?

“D'abord, InfoZinc Benelux a abordé les galvanisateurs pour leur expliquer le nouveau système. On a alors encouragé les entreprises à faire en sorte d'être prête à proposer la classe E et la classe F à partir du premier janvier 2018. Tout le monde ne pourra pas garantir un stockage au sec à partir du premier janvier mais tous les autres points, surtout techniques, pourront parfaitement être respectés. Cela demande surtout une bonne organisation interne, où chaque maillon de la chaîne voit l'importance d'ABSOLUMENT ZINC et du système de classification. Dans une deuxième phase, chaque galvanisateur membre d'InfoZinc reçoit le logo ABSOLUMENT ZINC de la campagne, à imprimer sur les offres ou les factures, ainsi que le nouveau manuel d'InfoZinc, qui résume la norme ISO 1461 et la classification et qui illustre/ explique de nombreux termes techniques à l'aide de photos."

Quelles conséquences financières entraîne la subdivision en classes?

“La classe E nécessite plus d'heures/homme car il faut plus de travail. Il est donc logique que les commandes dans cette classe entraînent un surcoût. Comme les fixations de prix sont interdites et qu'une hausse de prix n'est pas non plus à la base des changements, il est difficile de dire de combien le prix va différer. Chaque galvanisateur peut le déterminer lui-même. Mais le marché comprendra également qu'il faut payer plus cher pour obtenir un résultat final plus esthétique."

ZINKINFO BENELUX

ZINKINFO BENELUX

SMEDERIJSTRAAT 2
4814 DB BREDA
+31765317744
+31765317701